La mémoire: définition

Définition : la mémoire c’est la capacité qu’a notre cerveau d'enregistrer, stocker et récupérer des informations, d'utiliser des connaissances acquises antérieurement.


Cependant, la mémoire n’est pas un système unitaire. Elle est composée de plusieurs systèmes, qui sollicitent des régions différentes du cerveau.

Les différents systèmes de mémoire selon Tulving :

Tulving distingue cinq systèmes de mémoire :

* la mémoire épisodique
* la mémoire sémantique
* la mémoire procédurale
* la mémoire de travail
* l’amorçage.

1. La mémoire épisodique

Elle donne la possibilité de se souvenir des évènements que nous avons personnellement vécu dans un lieu à un moment donné.

Exemples : nous pouvons nous souvenir d’une personne vue récemment, se souvenir du déjeuner de la veille, d’avec qui nous avons fêté Noël l’an dernier…

Nous nous voyons donc en tant qu’acteur dans les évènements mémorisés.

2. La mémoire sémantique

Les informations que nous y stockons sont les connaissances générales sur le monde, généralement ce que nous apprenons à l’école.

Exemples:

* La capitale de la France est ?
* En quelle année a eu lieu la révolution française ?
* L’autruche est-elle un oiseau ou un poisson ? …

3. La mémoire procédurale

C’est la mémorisation des procédures. Cette mémorisation est inconsciente.

Nous apprenons les étapes d’une procédure puis une fois acquise, le déroulement de la procédure se fait inconsciemment.

Exemple :savoir conduire, savoir faire du vélo…

4. La mémoire de travail

Elle correspond à la mémoire à court terme.

Ce système permet de maintenir temporairement (20 à 30 secondes) une information ainsi que la manipulation d’une information nécessaire à la réalisation de taches cognitives complexes.

Exemples : lorsque nous lisons un numéro de téléphone sur un annuaire, nous le mémorisons puis nous composons le numéro de tête, lorsque nous faisons un calcul mental, suivons une conversation (on se rappelle ce qui c’est dit juste avant…).

5. L’amorçage

Il permet de mémoriser inconsciemment les informations.

Ce système stocke la forme et la structure des objets, des visages et des mots.

Exemple : si l’on voit écrit le mot marécage puis que quelques temps après on nous demande de donner un mot qui commence par MAR… on aura tendance à donner marécage.