La psychanalyse de Sigmund Freud, définition: l'inconscient, le psychisme

Cette discipline a été fondée par Sigmund Freud.

Elle propose premièrement un modèle théorique du psychisme impliquant l'inconscient, et deuxièmement une méthode d'investigation de ce dernier.

La psychanalyse est aussi considérée comme une pratique clinique spécifique.

Pour Freud, l'inconscient mais aussi les symptômes, ont toujours une structure langagière. C’est donc par la parole que la psychanalyse agit.

Allongé sur un divan, l’analyste parle à l'analysant et se libère de cette parole bâillonnée qu'est le symptôme.

Pour Freud la définition de la psychanalyse c’est :

- Un procédé d’investigation des processus psychiques qui seraient inaccessibles autrement : c’est donc une méthode de recherche.
- Une méthode de traitements des troubles mentaux névrotiques (c’est à partir des névroses et de l’hystérie que Freud a fondé la psychanalyse) : c’est donc une méthode thérapeutique.
- Un ensemble de conceptions théoriques qui s’accroissent progressivement pour former une discipline scientifique nouvelle qu’il a appelé la métapychologie.

Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse sont :

- l'inconscient
- le transfert
- la répétition
- et la pulsion.

On peut devenir psychanalyste après avoir soi-même suivi une cure analytique. Aucune formation n’est demandée. Certains préfèrent cependant avoir un bagage universitaire (formation de psychologue, de psychiatre) pour ensuite se lancer.

A chacun de voir !

Une dernière précision enfin, la psychologie clinique utilise pour une part les apports de la théorie et de l'expérience de la psychanalyse mais la psychologie clinique ne se résume pas seulement à la psychanalyse.