Trame du développement du début de l’age adulte moyen à avancé

Le développement de l'être humain s'effectue au travers de divers étapes correspondant aux divers âges de la vie.

Trame du développement au début de l'âge adulte (20 ans à 40 ans)

.

Aspects du développement

20 ans

25 ans

30 ans

35 ans

40 ans

Développement physique

Fonctions optimales dans tous les domaines : santé optimale, période idéale pour la grossesse, performance athlétiques optimales dans la plupart des sports

Déclin des performances athlétiques pour les athlètes de haut niveau, quelques signes de déclin, bien que moins prononcés, pour l’ensemble de la population (les individus ne fonctionnant pas à un niveau optimal

Développement cognitif

Exécution optimale des taches mentales requérant de la rapidité, capacité de mémorisation maximale dans la plupart des domaines

Amélioration du QI et meilleure performance aux tests d’intelligence cristallisée portant sur le vocabulaire ou la résolution de problèmes

Développement des relations sociales et de la personnalité

Stade de l’intimité ou de l’isolement selon Erikson,

dominant dans la vingtaine en encore centrale dans la trentaine

période typique de l’acquisition

de 3 nouveaux rôles majeurs :

conjoint, parent et travailleur

paroxysme du sentiment de conflit de rôles en raison du cumul de ces rôles

Travail

Stade d’essai ou d’établissement : recherche de l’emploi approprié

Stade de stabilisation : période de la plupart des promotions, plafond normalement atteint à 40 ans

Relation amoureuse

Recherche du partenaire

mariage

Déclin de la satisfaction conjugale après la naissance du premier enfant et au début de l’âge adulte

Personnalité

Période culminante de la définition de soi en fonction des rôles assumés

Augmentation de la confiance en soi, de l’affirmation de soi, de l’indépendance, détribalisation, plus grande individualisation

 

Continuité, pendant cette période, des cinq principales caractéristiques de la personnalité : tendance à la névrose, extraversion, ouverture à l’expérience, intégrité et amabilité

Santé affective

Niveaux les plus élevés

de dépression et de sentiment

de solitude au début de la vingtaine

Trame du développement à l’âge adulte moyen(40 ans à 60 ans).

Aspect du développement

40 ans

45

50

55

60

Développement physique

De nombreux changements physiques surviennent entre la quarantaine et la cinquantaine, dont la baisse de la vision, le déclin de la capacité respiratoire, l’altération de l’épiderme, le ralentissement du système nerveux et par conséquent, de la vitesse de réaction

Ménopause chez la femme.

Accélération de la perte du tissu osseux.

Augmentation de la perte de tissu musculaire

Accélération de la perte auditive

Développement cognitif

Amélioration du QI jusqu’à l’âge de 50 ou 55 ans, puis baisse très graduelle.

Perte précoce des capacités non exercées, telles que la visualisation spatiale.

Peu de changements altérant la mémoire avant la fin de cette période, bien que l’on observe une perte de la vitesse de rappel

Développement de la personnalité

Stade de la générativité Stade de l’intégrité personnelle ou du

ou de la stagnation selon Erikson désespoir selon Erikson

Signes d’adoucissement après la crise d’individualité, d’affirmation de soi et de confiance en soi à 40 ou 45 ans

Relations sociales

Nid déserté : le dernier enfant quitte le foyer

Acquisition du rôle de grand-parent pour la plupart des adultes

Peut assumer le rôle de prise en charge des parents vieillissants

Les rôles professionnels deviennent moins prévalants, réduction progressive des heures de travail, préparation à la retraite

Augmentation de la satisfaction conjugale

Trame du développement à l’âge adulte avancé (65 ans à 95 ans).

Aspect du développement

Troisième âge

65 ans

75 ans

Quatrième âge

85 ans

95 ans

Développement physique

Perte considérable de l’acuité auditive, de la vitesse de réaction, poursuite du déclin graduel de la plupart des capacités physiques.

Fréquence accrue des maladies et des invalidités

Accélération du déclin touchant la plupart des capacités physiques, bien qu’il y ait toujours une grande variabilité individuelle, même à cet âge.

Développement cognitif

Généralement peu de pertes en ce qui concerne les habiletés cristallisées, déclin graduel des habiletés fluides

En moyenne, déclin relativement apparent de toutes les facultés intellectuelles, mais grande variabilité individuelle. Certains signes de « chute terminale » des habiletés cristallisées.

Développement de la personnalité

 

Aucune certitude en ce qui concerne la compréhension du processus de transformation de la personnalité à l’âge adulte avancé. Selon Erikson, l’intégrité personnelle serait une tache primordiale.

Pour Neugarten, ce serait plutôt l’intériorité.

Cumming et Henry parlent du désengagement.

 

Relations sociales et rôles

Persistance d’une participation sociale importante. Degré de participation habituellement relié au degré de satisfaction générale. Retraite pour la majorité des adultes actifs.

Baisse relative de participation sociale chez les personnes dont l’invalidité physique diminue la mobilité